La visualisation des capsules vidéo TopMU nécessite un abonnement au site.

Déjà membre? Connectez-vous pour obtenir vos crédits ici.

La mesure de l’hypotension orthostatique

L’hypotension orthostatique se démontre par une technique on ne peut plus simple: la mesure de la tension "couché/debout". Mais cette technique, est-elle si simple?


Ce cours a été conçu par David Paré et Frédéric Picotte le Mercredi 24 janvier 2018

Bibliographie

pubmed
When should orthostatic blood pressure changes be evaluated in elderly: 1st, 3rd or 5th minute?
Soysal P,Aydin AE,Koc Okudur S,Isik AT, Archives of gerontology and geriatrics 2016 Jul-Aug 65() 199-203
pubmed
Association of History of Dizziness and Long-term Adverse Outcomes With Early vs Later Orthostatic Hypotension Assessment Times in Middle-aged Adults.
Juraschek SP,Daya N,Rawlings AM,Appel LJ,Miller ER 3rd,Windham BG,Griswold ME,Heiss G,Selvin E, JAMA internal medicine 2017 Sep 1 177(9) 1316-1323

Commentaires:

2 réflexions au sujet de “La mesure de l’hypotension orthostatique”

  1. Bonjour, capsule d’intérêt.

    Dans des situations déshydration ou de toute perte volume suspectée, je trouve pertinent de prendre la TA C/D’ et D”’ afin de vérifier si la TA D est compensée ou non au bout de 3′. Qu’en pensez-vous?

    Merci
    Martin Decoste, IPSPL

  2. Selon mes lectures personnelles sur Pubmed (qui ne font aucunement foi d’une méta-analyse sur le sujet) :), il semble que si « bénéfice il y a » à faire mesures prolongées en haut d’une minute, ce serait pour patient avec syndrome de dysautonomie. Bref, pour l’hypovolémie, je serais à l’aise avec la mesure à 1 minute, bien que les deux études citées ci-haut ne permettent pas de répondre à cette question spécifiquement (c’est une extrapolation). Avez-vous données pour privilégier mesur à 3 minutes pour dépistage hypovolémique ? Merci de votre intérêt et pour le partage ! C’est apprécié !

Laisser un commentaire