La visualisation des capsules vidéo TopMU nécessite un abonnement au site.

Déjà membre? Connectez-vous pour obtenir vos crédits ici.

Céphalée aigue: sortez-vous l’aiguille de son fourreau?

Les hémorragies sous-arachnoïdiennes spontanées représentent environ 1-3 % des patients avec céphalées à l’urgence. Beaucoup de ressources sont mises en oeuvre pour les identifier.
Parfois, une tomodensitométrie est suffisante. Parfois, une ponction lombaire est nécessaire. Qui doit avoir une PL? Ce Top en Un tente d’éclairer ce dilemme quotidien avec les dernières preuves scientifiques. Bonne écoute.



Ce cours a été conçu par Marcel Emond et revisé par Pierre Baril le Mercredi 24 mai 2017

Bibliographie

pubmed
Spontaneous Subarachnoid Hemorrhage: A Systematic Review and Meta-analysis Describing the Diagnostic Accuracy of History, Physical Examination, Imaging, and Lumbar Puncture With an Exploration of Test Thresholds.
Carpenter CR,Hussain AM,Ward MJ,Zipfel GJ,Fowler S,Pines JM,Sivilotti ML, Academic emergency medicine : official journal of the Society for Academic Emergency Medicine 2016 Sep 23(9) 963-1003
pubmed
CT within 6 hours of headache onset to rule out subarachnoid hemorrhage in nonacademic hospitals.
Blok KM,Rinkel GJ,Majoie CB,Hendrikse J,Braaksma M,Tijssen CC,Wong YY,Hofmeijer J,Extercatte J,Kerklaan B,Schreuder TH,ten Holter S,Verheul F,Harlaar L,Pruissen DM,Kwa VI,Brouwers PJ,Remmers MJ,Schonewille WJ,Kruyt ND,Vergouwen MD, Neurology 2015 May 12 84(19) 1927-32
pubmed
A retrospective review of sudden onset severe headache and subarachnoid haemorrhage on the clinical decision unit: looking for a needle in a haystack?
Cooper JG,Smith B,Hassan TB, European journal of emergency medicine : official journal of the European Society for Emergency Medicine 2016 Oct 23(5) 356-62
pubmed
Differentiation between traumatic tap and aneurysmal subarachnoid hemorrhage: prospective cohort study.
Perry JJ,Alyahya B,Sivilotti ML,Bullard MJ,Émond M,Sutherland J,Worster A,Hohl C,Lee JS,Eisenhauer MA,Pauls M,Lesiuk H,Wells GA,Stiell IG, BMJ (Clinical research ed.) 2015 Feb 18 350() h568

Commentaires:

4 réflexions au sujet de “Céphalée aigue: sortez-vous l’aiguille de son fourreau?”

    • Merci David!

      Certains abonnés m’ont demandé: “comment évaluer la probabilité pré-test?” dont on parle avec l’article de Carpenter et coll. (i.e.: > 70 % ou > 10 %)
      En fait, il n’y a pas d’outils publié visant ce point en particulier. Le clinicien doit utiliser les éléments du questionnaire et de l’examen avant de demander sa TDM pour se faire une “idée”. Il va de soi que si vous utiliser la règle d’Ottawa SAH rule. Intuitivement, il plait à l’esprit qu’un patient avec 1 seul critère a moins de probabilité que celui qui a 3 ou 4 critères. Mais cet outil n’a pas été développé dans ce sens. Votre évaluation clinique demeure pour l’instant la meilleure mesure de votre probabilité pré-test! Si jamais un article sur le sujet sort, TopMU le transformera en Top Article!!

  1. Bonjour Louis-Simon, dans l’étude du groupe de Perry publiée dans le BMJ en 2015, le moment pour la PL n’était pas “standardisée” c’était selon le clinicien. La médiane est de 17 h entre le début de la céphalée et la PL. Donc 50% des patients étaient sous les 17 h. Les valeurs interquartiles allaient de 8 h à 50h!

Laisser un commentaire